Comment entretenir son kayak ?

Un kayak gonflable (même s’il ne l’est pas) est soumis à beaucoup de saleté lorsque vous l’utilisez, afin de préserver son état et sa durée de vie, il est très important d’en prendre soin après usage, afin de pérenniser son utilisation dans le futur.

L’utilisation du kayak se faisant en pleine mer ou encore pour la pêche, il n’est pas étonnant que certains déchets s’y incrustent. Que pouvez-vous donc faire pour éviter les déchets et bien entretenir votre kayak ? Nous allons vous donner quelques petits conseils.

Rincer le kayak

Il convient avant tout de revenir sur le fait que l’entretien se fait après usage, ce qui est tout à fait logique. L’utilisation de votre kayak, il va sans dire, se fait sur l’eau : dans les lacs, les rivières, ou alors en pleine mer.

Il est d’autant plus important de bien entretenir votre kayak si vous l’avez utilisé dernièrement en pleine mer, car beaucoup de déchets sont susceptibles de s’y déposer. Dans ces conditions, un grand rinçage de votre kayak s’impose.

A lire aussi : Le fonctionnement du climatiseur mobile

Ledit rinçage doit se faire intégralement, à l’eau douce. Il n’est donc pas question de laver une seule partie du kayak, ou de laisser sans soin un coin. Ceci dans le but de retirer de votre kayak le sable, le sel, la terre ou les feuilles qui s’y sont incrustés.

De plus, un seul rinçage ne suffit pas. Car vous devez veiller à ne laisser aucun pli échapper à vos soins. Il vous est donc conseillé de rincer deux fois votre kayak. La première fois, lorsqu’il est gonflé, et la seconde fois quand il est dégonflé, pour vous assurer que les plis ont été purgés de toute saleté.

Sécher le kayak

Cette étape est celle qui suit tout naturellement le rinçage. En effet, après avoir rincé votre kayak, il faut, pour le ranger ou l’entreposer, qu’il ne contienne plus d’eau. Il va donc sans dire que le séchage est une étape indispensable.

Mais pour pouvoir bien sécher votre kayak, il est important de le démonter, et de le démonter entièrement. Oui ! Vous devez enlever tous les accessoires de votre kayak pour le sécher convenablement.

A voir également : La définition du kayak sur larousse.fr

Pour ce qui est du séchage en lui-même, si vous êtes un peu pressé, vous pouvez utiliser un chiffon qui a la faculté d’absorber les gouttes d’eau. Ou alors, vous pouvez tout simplement laisser le kayak au vent. Cela vous permettra d’éviter toute sorte de moisissures que l’humidité est susceptible de laisser, ou celle qui se serait cachée dans les plis du kayak.

Plier le kayak

Plier votre kayak après qu’il soit sec peut paraître assez simple, mais il s’agit là d’une opération assez délicate. En effet, si vous ne pliez pas votre kayak de la bonne façon, il peut arriver que vous le déchiriez malencontreusement. Il faut donc y aller en douceur.

Pour ce faire, il est très conseillé de rouler la toile en douceur, en faisant attention à enlever l’air qui s’y trouve, tout en évitant de faire des plis qui sont susceptibles de trouer la toile. Le plein d’infos sur les kayaks gonflables sur le site www.kayakfacilement.com. Pour finir, il est aussi important de plier votre kayak de façon à ce qu’il ne prenne pas trop de place, afin de le transporter où vous le désirez.