Comment faire sa préparation de henné

Le plus souvent utilisé en cosmétique et dans bien d’autres domaines, colorant d’origine végétal, le henné provient des feuilles séchées d’une plante nommée lawsonia inermis. Sa préparation nécessite diverses étapes qui vous seront présentées dans le développement suivant.

Que faut-il pour la préparation du henné ?

Il est avant tout important de savoir que lorsque vous voulez réaliser une préparation à base de plantes, il faut éviter de le faire en utilisant des outils en métal. En effet, le métal nuit aux principes actifs contenus dans les plantes. Il est donc préférable de prioriser des ustensiles en terre cuite, ou ceux en inox.

Le henné peut s’avérer très utile pour teindre et raviver la couleur des cheveux. De ce fait ? Il est possible de se faire une couleur avec une préparation faite maison du henné. Pour cela, il faudra se procurer 200 g de henné pur (à trouver dans les supermarchés, les magasins de produits orientaux et indiens). Il est important de souligner que les couleurs du henné sont normalement intenses et qu’il est donc recommandé de choisir une coloration de cheveux naturel pour une première fois.

Ensuite, on aura besoin d’huile d’olive, d’eau chaude, d’une paire de gants, d’un fouet, d’une cuillère en plastique et d’un récipient en verre ou en inox. Assurez-vous par ailleurs d’hydrater les cheveux et de les nourrir en ajoutant à la préparation des produits adoucissants comme du miel, de l’aloe vera, du yaourt ou un jaune d’œuf en lieu et place du yaourt.

Pour le soin du visage : Pourquoi nettoyer le visage par une brosse nettoyante ?

Comment préparer le henné ?

Une fois tous les ingrédients acquis, la préparation du henné se fait en plusieurs étapes. Cette préparation nécessite de l’eau chaude, mais pas bouillante afin de ne pas réduire l’effet des pigments et de les conserver. Ces pigments permettent d’avoir des éclats plus prononcés et un résultat remarquable. Avant toute préparation, il est vital de porter la paire de gants initialement prévue pour se protéger. En premier, il faut respecter les dosages en fonction de la longueur et de l’épaisseur des cheveux.

Le henné obtenu devra avoir la consistance d’une crème pas trop liquide pas trop compacte non plus. Les dosages d’eau et de henné devront donc être faits en fonction de cela. Ensuite, il faut mélanger tout doucement avec le fouet en plastique la poudre et l’eau chaude ou tiède jusqu’à obtenir cette consistance. Il faudra y ajouter une ou deux cuillerées d’huile d’olive et de miel, puis bien remuer pour éviter les grumeaux.

Il est possible de laisser reposer la pâte à température ambiante surtout dans le but de libérer les pigments. Elle peut aussi se mettre au frais dans un congélateur pour intensifier les reflets. Si vous optez pour le congélateur, vous pourrez le décongeler avec un bain-marie avant utilisation.

Cependant, le henné peut aussi se préparer avec une composition acide au lieu de l’eau. C’est-à-dire qu’à la place de l’eau on peut utiliser du vinaigre de cidre, du jus de citron, de la bière ou du jus de raisin. La forte composition en acide de ces produits permet le développement des pigments qui apportent brillance à la couleur, surtout au rouge. Toutefois, cette préparation du henné se fait la veille de son utilisation.

Voici une vidéo :