Comment monter un tricycle adulte ?

Les tricycles ne sont pas utilisés que par des enfants. En tant qu’adulte, des tricycles sont aussi adaptés pour vous. Que vous ayez déjà la maitrise de votre équilibre sur le vélo ou pas, vous devez apprendre à monter un tricycle, car il y a entre les deux véhicules, quelques différences importantes. En dehors des règles générales d’utilisation des vélos, il sera question des règles propres au tricycle et à sa conduite.

Les réglages préalables

Pour monter un tricycle pour adulte, il faut distinguer entre celui qui sait conduire un vélo et qui a déjà le sens de l’équilibre et celui qui apprend tard à conduire un vélo et qui veut utiliser le tricycle pour s’exercer. Pour ce qui est du débutant, les réglages ne seront pas faits par lui-même, mais plutôt par quelqu’un qui maitrise déjà l’appareil.

Ces réglages effectués dans l’un ou l’autre des cas concernent la position et la hauteur du siège, la hauteur par rapport au guidon, et les distances entre toutes les parties de l’appareil. Même si le tricycle est créé justement pour empêcher les plus grands risques de chute, il est nécessaire de bien le régler préalablement à son utilisation.

A regarder : https://www.youtube.com/watch?v=o1mjZZnrH30

La posture

Une fois les réglages effectués, vous pouvez monter sur votre tricycle. Il faut préciser que les règles dans ce cas sont pratiquement les règles que celles des vélos de campagne. Il ne s’agit pas de la posture sur un vélo tout terrain ou pour un vélo de course. Il s’agit d’une posture droite, du dos aux différentes jambes.

Puisque le vélo est déjà équilibré, il ne sert à rien de garder un pied au sol pour maintenir l’équilibre. Monter sur un tricycle équivaut à s’asseoir sur une chaise droite. Il faut tout de même préciser qu’avec un tricycle, chaque mouvement du corps risque de déséquilibrer l’appareil. C’est pour cela qu’en aucune circonstance vous ne devez vous pencher d’un côté ou de l’autre.

La conduite

Monter sur un tricycle ne peut être envisagé sans les règles propres à la conduite du tricycle. En effet, avec une personne qui ne savait pas encore conduire un tricycle, la question ne se posera pas trop. Il devra juste tourner les guidons d’un côté à l’autre pour tourner. Par contre, le problème est évident pour celui qui sait conduire un vélo ou qui en maitrise déjà les règles.

A visiter aussi : Guide d’achat brosse soufflante

Dans le cas de celui-ci, il saura monter, mais, dans chaque virage, il sera contraint de résister à la tentation de pencher le tricycle. Il faut rappeler que le vélo se contrôle avec tout le corps, alors que les tricycles nécessitent juste les bras et les mains. Pencher tout son corps risque fort de déséquilibrer tout le système.

Les règles de sécurité

En dehors de toutes ces règles qu’il est nécessaire de respecter, vous devez joindre les règles de sécurité habituelles pour la conduite des véhicules à 2 roues. Ces règles sont applicables dans ce cas aussi. Il s’agit entre autres, du port de casque obligatoire, de circulation sur les pistes cyclables et des limitations de vitesse. Pour les novices, le port de genouillère et de protège-coudes peut être assez utile.

https://tricyclokad.fr/