Interview de Karim qui nous parle d’un instrument original : le Kalimba

Qui est Karim ? Il est un amateur de kalimba qui possède un site sur ce sujet qui vous conseilleras et vous proposeras de nombreux tests d’instruments.. C’est un passionné d’art musical africain. Ainsi, il paraît qu’il maîtrise très bien le domaine de la musique. Il va expliquer le kalimba. 

Le point de vue objectif de Karim

Karim a expliqué que le karimba est originaire d’Afrique. Si on remonte le temps, on découvre que le karimba est aussi vieil que l’art. Il existe depuis 3000 ans. Les musiciens ont affaire à un instrument de musique puissant. Celui-ci détient un pouvoir mélodieux. Il est capable d’influence le sentiment et l’imagination. En Afrique, les conteurs utilisent le Kalimba pour donner de la vie à leur poésie, pour enfoncer les messages dans l’âme des auditoires. Il paraît que la musique harmonieuse produite par le karimba soit capable d’éveiller la conscience et l’esprit. Puisque c’étaient les adeptes du mysticisme traditionnel qui se servaient de celui-ci. Les mediums l’utilisaient pour le permettre d’entrer en communication avec les fantômes et les esprits des personnes défuntes. De cette manière, le karimba est à même de faire revenir les esprits. Le karimba n’est pas uniquement un instrument divertissant. D’ailleurs, les veilleurs de nuit font appel au Karimba pour leur donner de la force mentale pour réussir à garder pendant la nuit.

Ensuite, Karim continue son explication. En réalité, le kalimba est le résultat de l’art africain. Celui-ci n’est pas un instrument compliqué. Il produit des sons simples, clairs et naturels. Il émet une mélodie signifiante et dynamique. En Afrique noire, les poètes et les griots qui se déplacent souvent dans l’exercice de ses métiers recourent au kalimba de manière à diriger leur marche pendant leur voyage ou leur déplacement.

La description du kalimba selon Karim

La description que Karim a donnée à propos du kalimba est tout à fait objective. Selon lui, le karimba est en quelque sorte un piano traditionnel de petite dimension. En fait, les amateurs l’appellent piano à pouce. Comme il est un ancien piano en miniature, il est un ancêtre de la famille des pianos. Au sens figuré, le pouce exprime une très petite étendue. Mais ici, le pouce désigne l’outil utilisé pour jouer de cet instrument. Le kalimba convient très bien à un amateur qui s’initie à l’instrument à clavier. Il permet d’apprendre facilement une gamme.

Le kalimba est issu de la famille des instruments à lames frottées. Donc, pour en jouer, ce sont les pouces qui doivent se mettre en mouvement. En fait, ce sont les bouts des doigts qui frottent les lames du kalimba. Selon les spécialistes de réflexologie, le point de réflexe du cerveau se trouve sur les bouts des doigts. Alors, en frottant les lames, en même temps, le musicien prend soin de son système nerveux. Par ailleurs, jouer du kalimba ne va pas de soi. Le musicien doit respecter les notes et la gamme. Comme il s’accorde en gamme pentatonique, le musicien doit maîtriser celle-là pour pouvoir jouer des sons mélodieux et harmonieux. Au fait, l’harmonie et la mélodie dépendent de l’accordage.

A lire aussi : Comment réparer ses chaines neige ?