Les erreurs à éviter en posant son bardage

Le revêtement d’une maison à tout pour séduire. C’est ce qui justifie la demande toujours plus accrue du bardage, surtout celui en bois. Bien que le processus d’installation soit assez simple, une certaine rigueur est néanmoins exigée à celui qui pose le bardage. C’est à ce niveau que beaucoup de personnes se perdent, ne sachant pas quelles erreurs éviter. Celles-ci sont nombreuses et impactent sérieusement tout le processus.

Opter pour un bon prix plutôt que pour la qualité

La construction d’une maison est relativement cher. Pire, lorsque celle-ci doit avoir un bon revêtement. Le coût du revêtement peut s’avérer élever pour la réalisation de votre maison. Comme la plupart des gens, vous serez donc tenté de choisir le bardage le moins cher. Surtout si celui-ci est en bois, car le bois coûte assez cher. Tenir compte du prix de vente est un réflexe chez la plupart des gens lors de l’achat. C’est pourtant à ce niveau que se trouve l’erreur.

Sur le marché du bardage, les contrefaçons sont légion. Leurs prix relativement bas attirent généralement les clients. Plusieurs propriétaires se sont retrouvés face à un bardage bas de gamme comportant de nombreuses imperfections, parce qu’ils se sont fiés au prix. Il devient donc important pour vous de bien vous renseigner sur les éléments de fabrication de votre bardage afin de déterminer sa qualité. Vous devrez donc éviter de vous focaliser sur le prix de votre bardage et portez plus votre attention sur sa qualité.

A lire : https://reseau.batiactu.com/guides-conseils/les-differents-bardages-g37

Unir le terrain et le bardage

L’installation du bardage est une opération qui nécessite certaines précautions. La plupart du temps, les bardages sont fabriqués avec des matériaux ne supportant pas l’humidité. Le plus connu de ces matériaux est le bois qui est un élément supportant très peu l’eau. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’éviter un contact permanent entre le bardage et l’humidité. L’humidité du sol de votre terrain représente une menace pour la durabilité du bardage de votre maison.

Dans le souci d’avoir un meilleur rendu esthétique, certains propriétaires enterrent le pied des lames du bardage dans l’humidité du sol ce qui augmente les risques de dégradation. La bonne manière de faire est de débuter par la pose des lames de votre bardage à au moins 30 cm du sol.

A voir également : Comment installer un filet de camouflage sur une pergola ?

Faire une mauvaise installation de la structure du bardage

La structure est la partie principale de votre bardage. Elle s’installe contre le mur et favorise la durabilité de votre bardage. À ce niveau, il vous faudra installer les tasseaux qui serviront de base pour votre bardage. La disposition des tasseaux dépend du sens de la pose que vous avez choisie pour vos lames.

Si les tasseaux sont mal disposés, sachez que la circulation de l’air derrière le bardage ne sera pas uniforme. Cela aura pour effet de concentrer en un même point une grande partie de l’humidité de la maison. Ces risques de condensation peuvent aller jusqu’à altérer la structure complète de votre habitation. Il est donc important de ne pas négliger cette étape de la pose en se disant qu’elle est interne. Bien qu’interne, elle a tout son sens et son importance.

Par ici