Comment marche un oxymètre ?

Acheter un oxymètre n’est pas suffisant et vous le savez. Il faut également avoir une idée de la manière dont il fonctionne.  Ce que malgré toute votre bonne volonté, vous n’avez toujours pas compris depuis que vous possédez le vôtre. Si vous avez envie d’en savoir plus, nous vous disons tout ici.

Quel est le fonctionnement d’un oxymètre ?

Le fonctionnement des oxymètres ou saturomètres est en réalité assez simple. En effet,  ils sont dotés d’un câble, d’un moniteur et d’un capteur. Ce dernier peut être placé à plusieurs endroits (orteils, lobe ou doigts). Chez les enfants, vous pouvez même le mettre au niveau de leur plante des pieds ou de leur nez. Dans la plupart des cas, il a l’apparence d’un doigtier ou d’une pince à doigt. Si vous souhaitez en apprendre davantage encore sur leurs fonctionnalités, rendez vous ici !

C’est lui qui en fait fera le gros du travail. Ainsi, il émet deux types de lumière. L’une est rouge et l’autre infrarouge. Ce sont ces deux lumières qui permettront de déterminer votre saturation en oxygène par la couleur de votre sang. En effet, cette dernière dépend de la quantité d’oxygène qu’il contient. Moins il y en a, moins le sang sera rouge.acheter oxymètre

Les résultats peuvent-ils être erronés ?

Même si l’oxymètre est connu pour être un appareil très efficace, il n’en demeure pas moins que certaines circonstances font que parfois ses résultats peuvent être erronés. Il s’agit notamment :

  • Des capteurs mal placés ;
  • Des mouvements brusques : lorsque vous utilisez votre appareil, ce n’est pas le moment de vous agiter. Vous devez être aussi calme que possible ;
  • Des orteils ou des doigts qui sont plus gros que le capteur : ils risquent d’endommager ce dernier. Ce n’est pas pour rien qu’il existe des modèles pour adultes et d’autres pour enfants ;
  • De l’anémie ;
  • De la lumière lorsqu’elle est vive ;
  • De l’hypotension artérielle…

Comment comprendre les informations qui s’affichent sur l’appareil ?

Lorsqu’on ne s’y connaît pas, il n’est pas toujours très facile de comprendre les résultats affichés par un saturomètre. Sachez que généralement vous aurez deux cas :

  • Lorsque la mesure est comprise entre 90% et 100% : vous n’avez pas à vous faire du souci pour votre santé ;
  • Lorsque la mesure va en dessous de 90% : il y a de quoi être un peu inquiet. L’idéal est donc d’aller consulter votre médecin.

Lire aussi

4 critères pour sélectionner le bon casque sans fil