Comment choisir son vidéoprojecteur ?

Outil de travail pour les uns, moyen de distraction pour les autres, le vidéoprojecteur est un appareil dont le choix est sous-tendu par plusieurs critères dont il convient de parler.

Définition

En mode home cinéma, les mouvements des images imposent un seuil minimal de 780p (HD). Pour profiter pleinement d’une imagerie de bonne qualité, vous pourrez opter directement pour le full HD soit 1080p. Pour un usage professionnel, la définition n’est pas un critère très important. Aussi, les définitions les plus utilisées sont le WVGA, le SVGA, le XGA ou encore le WXGA.

A lire aussi : L’occulus rift, c’est quoi en vrai ?

Luminosité et contraste

Les présentations professionnelles étant souvent des images fixes, le degré de luminosité ici doit être de 1500 lumens contre 2500 voire 3000 lumens pour les homes cinéma en raison du degré de luminosité de la pièce de projection qui s’avère très souvent être le salon. Le même principe s’applique pour le contraste ; soit 1000 :1 pour l’usage professionnel et 2000 :1 pour l’usage domestique.

Connectique

Veillez à ce que votre vidéoprojecteur soit compatible à tous les formats vidéos notamment DVD, Blue-ray et 3D, déjà à l’achat afin d’éviter les surprises lors de vos soirées cinéma. L’HDMI suffit largement pour les projections professionnelles.